Le Mystère des Voix Bulgares

Mercredi 13 novembre 20h30

Voix du monde - polyphonie bulgare
1h15 - Tarif A

Le Mystère des Voix Bulgares

Celles qui inspirèrent grand nombre de musiciens occidentaux sont de retour avec un répertoire renouvelé et interprété avec grâce.

Depuis sa création au début des années 1950, cette chorale d’une vingtaine de femmes bulgares chante les légendes de terres inconnues, d’étendues au-dessus des frontières et de voyages dans l’espace-temps. Ce choeur est lui-même devenu une légende, depuis son succès en Europe et en Amérique au milieu des années 80. Le Mystère des Voix Bulgares a marqué d’une façon ou d’une autre plusieurs générations d’auditeurs et inspiré de nombreux artistes, de Kate Bush à David Bowie en passant par U2 ou plus récemment Ibeyi.

Sur scène, les choristes en broderies fleuries interprètent a cappella, ou soutenues par un trio de cordes et percussions, un répertoire polyphonique venu du fond des âges qui, au gré des collaborations, a su s'ouvrir à d'autres espaces-temps et s’habiller de sons contemporains.

Chants puissants de gorge à l'unisson, bourdons et diaphonies, dissonances micro-tonales et musique modale, canons ou échappées solistes... leur interprétation d'une grande technicité vocale et originalité fait résonner une musique-monde qui touche à l'universel !

Pour leur dernier album BooCheeMish, album applaudi par la critique qui sonne comme une formule magique, l'ensemble a travaillé avec une autre artiste atypique, l'australienne Lisa Gerrard, chanteuse du groupe culte Dead Can Dance.

En vrai et en bulgare, le mot « bucimis » désigne une danse folklorique, mais aussi l’idée de bousculer la tradition de manière positive, pour réveiller la belle (parfois) endormie et lui remettre du rose eu joues. Et c’est bien ce qui se passe sur cet album du Mystère des Voix Bulgares.

« BooCheeMish » est donc un album d’ouverture, d’influences et de confluences. Des mondes qui se croisent pour en créer de nouveaux. Des ondulations orientales qui caressent le marbre blanc des voix slaves. Une parenthèse de rêverie jazzy (« Sluntse ») où le choeur reste presque muet, puis on part tenter l’aventure au Brésil (« Tropanitsa »). Cette musique d’élévation transcende les genres musicaux et les publics.

"Je ne pouvais pas croire à quel point c'était beau. Je l'ai écouté tout le temps." Kate Bush

La presse en parle :

"Accompagnée par la chanteuse australienne Lisa Gerrard, la chorale des femmes bulgares ressuscite et se renouvelle avec une grâce étourdissante" - Anne Berthod - Télérama ( ffff )

"Une alliance de pittoresque et d’universel, un mélange parfait d’archaïsme et de nouveauté musicale." Agnès Gayraud - Libération

"Ce répertoire millénaire transmis dans le cadre familial a pris un coup de jeune. Sur disque, le mélange du belcanto et des dissonances microtonales bulgares réinvente une liturgie sorcière des plus grisantes" Anne Berthod - Télérama Sortir (TTT)

------

http://themysteryofthebulgarianvoices.com

------

Direction : Dora Hristova
Guitare : Petar Milanov
Gadulka : Hristiva Beleva
Kaval : Kostadin Gencive

Photos : Svetlana Bekyarova

Le Mystère des Voix Bulgares

Infos / Billetterie

Suivez la page Facebook du Centre Culturel Athéna !

Comment réserver des places ? Rendez-vous Page Infos pratiques

Vous souhaitez réserver vos spectacles sur internet ? Rendez-vous sur la billetterie en ligne

Centre Culturel Athéna
Place du Gohlérez 56400 Auray
Accueil / Billetterie : 02 97 56 18 00 - reservation.athena@ville-auray.fr

Parkings à proximité.
Accès pour personne à mobilité réduite des deux côtés du bâtiment

------

Espace pro

Pour accéder aux dossiers des spectacles, photos et vidéos, fiche technique... accédez à l'espace pro en cliquant ici.

S'inscrire à la Newsletter du Centre Culturel Athéna et/ou de la médiathèque

Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir la lettre d'information